Pourquoi les nageurs vont-ils plus vite sous l’eau?

                         Aller plus vite sous l’eau n’est possible qu’avec une plus grande vitesse initiale que sa vitesse de nage maxi. C’est à dire après le pongeon départ ou l’impulsion contre le mur au virage qu’on maintient une allure supérieure à la nage en surface. La meilleure technique s’inspire du mouvement des dauphins: les ondulations.

                          Lorsqu’on nage, le corps est soumis à plusieurs forces de freinage de l’eau:

 

- Les forces de frottements de l’eau au contact de la peau (elles etaient réduites par les combinaisons spéciales aujourd’hui interdites en compétition )

- La trainée de forme qui dépends de la position etde l’orientation du corps. Dans l’air on parle d’aérodynamique.

- La trainée de vagues qui est liée aux vagues et tourbillons créés par la vitesse de déplacement. Plus on s’enfonce dans l’eau, moins cette trainée est forte.  

 

                             Taylor Hill ( USA) a nagé un 50 m. départ dans l’eau en immersion compléte en 23 sec. 10′. Le record du monde du 50 m. nage libre de César Ciélo ( Brésil ) est de 20 sec. 91′ départ plongé évidemment.

 

                              Remarque sur le plongeon départ:

 » Le nageur doit être capable d’aligner son corps sur la trajectoire aérienne descendante afin de rentrer dans l’eau en offrant le moins de résistance possible »

                              La trajectoire est dirigée vers le bas et l’avant et doit après être réorientée vers le haut et vers l’avant. Pour cela, le nageur doit utiliser l’avant du corps et non l’arrière pour garder son corps aligné sur l’axe de déplacement ( Marc Bégotti CTS natation ).

 

                               B.L.

Mots-clefs :

Laisser un commentaire